Fin de Google My Business : repenser sa stratégie de visibilité locale

Depuis son lancement en 2014, Google My Business est devenu un outil essentiel pour les entreprises locales, offrant une visibilité accrue et facilitant la connexion avec les clients. Cependant, les récentes annonces de Google ont secoué le monde du marketing en ligne, avec la nouvelle selon laquelle Google My Business prendra fin sous sa forme actuelle.

La nouvelle loi européenne Digital Market Act, entrée en vigueur en novembre 2022 et applicable au plus tard en mars 2024, impose des changements historiques pour Google My Business (GMB). Les sanctions incluent des amendes significatives, et GMB devra créer un annuaire géant, impactant sa visibilité de 90 à 95%.

Que signifie la fin de Google My Business pour les entreprises ?

La fin de Google My Business ne signifie pas la fin de la visibilité en ligne pour les entreprises locales. Google a annoncé le lancement d’une nouvelle plateforme qui remplacera Google My Business, offrant de nouvelles fonctionnalités et une intégration plus étroite avec d’autres services Google.

Cependant, les entreprises qui dépendent fortement de Google My Business devront ajuster leur stratégie SEO locale et explorer d’autres moyens de se faire connaître localement.

Les sites corporate et les pages d’accueil seront les principaux gagnants, avec des changements majeurs dans les résultats de recherche locaux.

Suppression des sites internet générés automatiquement via la fiche d’établissement Google

Vous avez utilisé la fonctionnalité Google permettant de créer des sites Web simples en extrayant les informations de vos fiches d’établissement ? Cette fonctionnalité sera bientôt désactivée, et son utilisation ne sera plus possible dans les mois à venir. En conséquence, les sites que vous avez créés avec cet outil seront supprimés.

Afin de faciliter la transition, à partir du 1er mars 2024, les visiteurs de ces sites seront redirigés vers leurs fiches d’établissement. Sur ces fiches, vous pouvez présenter des informations similaires à celles de vos sites Web, tout en ayant la possibilité d’ajouter des liens vers vos réseaux sociaux pour permettre à vos clients d’en apprendre davantage.

Les utilisateurs qui consultent votre site internet généré par Google seront redirigés jusqu’au 10 juin 2024. Passée cette date, ces sites ne seront plus accessibles et seront marqués comme indisponibles.

Vous allez perdre votre site ? C’est surement le moment de faire appel à une agence spécialisée dans le développement web afin de créer un nouveau site vitrine attrayant et bien référencé.

Conseils pour la transition

  1. Mise à jour des informations de l’entreprise : Assurez-vous que toutes les informations essentielles de votre entreprise sont à jour sur la nouvelle plateforme dès son lancement.
  2. Optimisation du référencement local : Familiarisez-vous avec les nouvelles fonctionnalités de la plateforme et ajustez votre stratégie de référencement local en conséquence.
  3. Engagement avec les clients : Utilisez les outils de communication fournis par la nouvelle plateforme pour rester en contact avec vos clients et maintenir une forte présence en ligne.

Les alternatives à Google My Business

En attendant de découvrir et de s’adapter au nouveau fonctionnement de Google My Business, il est crucial pour les entreprises locales de considérer d’autres alternatives.

Il existe plusieurs alternatives à Google My Business qui offrent des solutions équivalentes pour la gestion des informations commerciales en ligne. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • Yelp, une plateforme populaire qui permet aux entreprises de créer des profils détaillés avec des avis clients.
  • TripAdvisor, principalement utilisée dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, offrant la possibilité aux entreprises de promouvoir leurs services et de recevoir des avis.
  • Apple Maps Connect, une plateforme spécifique aux utilisateurs d’appareils Apple, offrant une visibilité accrue aux entreprises sur Apple Maps.

En outre, des solutions plus axées sur les réseaux sociaux, telles que Facebook Pages, permettent également aux entreprises de créer des pages professionnelles, de partager des informations et de communiquer avec leur public. Chacune de ces alternatives présente ses propres avantages et inconvénients, et le choix dépend souvent du secteur d’activité et des préférences spécifiques de l’entreprise.

Voyez la fin de Google My Business comme une opportunité

Bien que la fin de Google My Business puisse initialement sembler inquiétante, c’est une opportunité pour les entreprises locales de repenser leur stratégie de présence en ligne.

En restant informé sur les développements futurs de Google et en adaptant rapidement vos stratégies, vous pouvez garantir que votre entreprise reste compétitive dans le paysage numérique en constante évolution.

Vous pouvez aussi vous faire accompagner par une agence spécialisée dans le référencement local afin de favoriser une transition plus sereine.

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.